Gender Diversity

Pendant des années, les professionnelles du cinéma ont régulièrement et courageusement attiré l’attention sur le fait qu’elles ne jouissaient pas des mêmes opportunités professionnelles que leurs collègues masculins. Et même si les réalisatrices ont remporté des succès majeurs et si la part des femmes dans les hautes écoles de cinéma a constamment augmenté, cet engagement infatigable était nécessaire, tout comme la prise de conscience internationale et, surtout, les preuves statistiques de cette situation critique.

Toute la branche suisse du cinéma a dressé l’oreille quand l’ARF/FDS, FOCAL et Cinésuisse ont présenté, en janvier 2015, les chiffres d’un premier relevé des données liées au genre: les femmes ne recevaient que 22 % des fonds d’encouragement pour leurs projets!

La question du genre

Des représentantes de l’ARF/FDS et de FOCAL ont formé un groupe de travail dédié au genre, qui a donné naissance au réseau SWAN (Swiss Women’s Audiovisual Network) sur Facebook. Plus de 1300 membres s’y sont rapidement affiliés. Pour réunir toutes les personnes intéressées, nous avons organisé les premiers SWAN Networking Breakfasts au Festival du film de Locarno.

L’enthousiasme collectif et l’énergie phénoménale déployée par ces femmes ont permis de remporter des succès prometteurs:

  • En 2016, les dispositions sur l’égalité des genres ont été intégrées à l’ordonnance sur l’encouragement du cinéma du DFI.
  • Cinésuisse a fondé le groupe de travail Gender Equality pour un relevé étendu des données et élaboré un outil d’évaluation, la Gender Map.
  • Pour suivre en continu les statistiques liées au genre dans (si possible) tous les métiers du cinéma et les organismes d’encouragement, l’Office fédéral de la culture (OFC) a mis sur pied son propre «département genre», qui présentera ses résultats en 2021.
  • SWAN est devenu une association active, large et autonome, ouverte à toutes les personnes intéressées de la branche du cinéma.

Les nombreux efforts importants des organismes d’encouragement et des associations professionnelles, les mesures intersectorielles, les chartes signées par les festivals, les offres de formation continue ainsi que les redistributions des postes donnent du courage pour tenir bon jusqu’à l’égalité 50/50.

Nos visions créatrices au début d’un projet sont déterminantes pour la diversité et le caractère unique des personnages dans nos films. Par conséquent, engageons-nous pour la plénitude et la profondeur, pour favoriser une diversité riche et vivante et faisons preuve de curiosité à l’égard de la vie devant et derrière la caméra!

Au comité, le département «Gender Diversity» est représenté par Lisa Blatter et Carmen Stadler.

Downloads

La question du genre (brochure) PDF (2 MB)

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre sitePolitique de confidentialité